À votre service depuis 2011 Besoin d'info contactez-nous au 09 51 73 13 57

Aie ! Aie ! Aie ! Bébé fait ses dents !

Bébé fait ses dents

L’apparition des premières dents entraîne petit ou gros bobos. Bébé est grognon, salive, ses petites joues sont en feu, il mordille son poing, ses jouets… Pas de panique ! On vous dit tout…

1- L’arrivée des premières quenottes !

En règle générale, la première dent apparaît entre 3 mois et 1 an, avec en moyenne, une première éruption à l’âge de 6 mois. Si de nombreux nourrissons subissent leurs poussées sans trop de gêne, la majorité souffre dès les premiers signes annonciateurs des percées. La fièvre fait des vagues pendant des semaines et la douleur, parfois vive, empêche même les plus gourmands de manger. Ces poussées font aussi rougir les joues et peuvent provoquer des éruptions cutanées périnéales (érythème fessier) sur les fesses et le sexe de Bébé. Enfin, certains ont en plus de fausses diarrhées, c’est-à-dire non associées à des vomissements contrairement aux gastro-entérites, qui peuvent durer des semaines sans toutefois déshydrater l’enfant même s’il ne grossit pas beaucoup durant cette période car il mange peu. Elles sont faites de selles molles, facilement reconnaissables à leur odeur particulièrement désagréable.

2- Un ordre d’apparition qui varie peu !

L’ordre de sortie des dents de lait semble presque « programmé ». D’abord les incisives (dents de devant) : les deux premières dents sortent au milieu de la gencive inférieure, suivies des quatre incisives de la gencive supérieure. Puis pointent les incisives inférieures latérales dont la percée est en général moins douloureuse car elles sont plus coupantes. Après une courte pause, les premières molaires apparaissent vers 1 an en milieu de bouche en respectant, entre elles et les incisives, un espace libre pour que les canines s’y installent vers le milieu de la 2e année. Enfin, les dernières molaires apparaissent au fond de la bouche dans la 3e année, souvent sans drame chez un grand bébé déjà résistant à la douleur. Entre 2 ans et demi et 3 ans, les bébés possèdent 20 dents temporaires, soit 10 par arcade.

3- Comment soulager bébé ?

Pour éviter que Bébé ne passe des jours et des nuits à souffrir, vous devez agir en commençant par lui offrir son premier anneau de dentition à mordiller. Privilégiez ceux à placer au réfrigérateur, le froid étant un anti-inflammatoire naturel. Ensuite en demandant conseil à votre pharmacien qui vous aiguillera vers un traitement homéopathique, qui soulage la douleur mais également les troubles associés, ou plus traditionnel comme un gel gingival à base de plantes apaisantes, comme la mauve, la camomille ou la sauge, à appliquer en massant doucement la gencive de Bébé. Si les douleurs ne s’atténuent pas, parlez-en à votre pédiatre qui vous conseillera sans doute d’utiliser, de façon ponctuelle et en plus de ces traitements doux, du paracétamol en dosage pédiatrique. Sachez que dans les heures qui suivent le dégagement de la dent, les maux qu’elle provoquait disparaissent : la température retombe, la douleur disparaît, les diarrhées cessent et, en quelques heures, la peau des petites fesses est rénovée.

4- Les bonnes habitudes à adopter

Un beau sourire ça se prépare et préserver les dents de laits engendre des dents définitives saines ! Dès l’apparition des premières incisives, prenez en soin en les frottant légèrement avec une compresse imbibée d’eau ou de sérum physiologique ou encore en les brossant doucement avec une brosse à dents pour bébé. Quand les premières molaires apparaissent vers 1 an, brossez délicatement les dents de votre bébé, il prendra ainsi dès son plus jeune âge de bonnes habitudes et dès qu’il en aura envie, il vous imitera avec fierté et apprendra peu à peu les bons mouvements de brossage. Utiliser un dentifrice fluoré vers 2 ans quand votre bébé n’aura plus le réflexe de l’avaler (inférieur à 45mg de fluor pour 100g de pâte). Le fluor fortifie l’émail des dents de lait et favorise la prévention des caries.

5- Demandez conseil à votre dentiste…

  • Si aucune dent n’est sortie à 1 an et demi.
  • Si fièvre et douleur perdurent plus de 24 h. Il ne s’agit peut être pas d’une poussée dentaire mais d’une vraie maladie.

6- Le conseil santé du Jurassien

Sachez que la carie du nourrisson n’est pas une légende. Elle est douloureuse et peut conduire à la perte prématurée de la dent de lait. C’est pourquoi il est nécessaire de la prévenir en évitant de laisser votre bébé s’endormir avec un biberon de lait, d’eau sucrée, de jus de fruit même mélangé à de l’eau ou encore avec une sucette trempée dans du miel. Si votre bébé a besoin de son biberon pour se calmer le soir, le meilleur des breuvages reste encore l’eau.

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.