À votre service depuis 2011 Besoin d'info contactez-nous au 09 51 73 13 57

Apprendre à son enfant à faire du vélo

vélo enfant

Dès qu’il acquiert une certaine mobilité, votre enfant aura envie de monter à bicyclette. Votre rôle en tant que parent est de le guider dans cet apprentissage pour qu’il dépasse ses peurs, qu’il puisse développer son autonomie tout en sachant préserver sa sécurité. Sur le plan pratique, voici comment l’aider à apprendre à faire du vélo suivant sa tranche d’âge.

Apprendre le vélo : quelques conseils pour bien aider votre enfant

Un vélo adapté suivant son âge

L’initiation d’un enfant au vélo peut débuter dès 18 mois. A cet âge, il peut monter un tricycle pendant qu’un adulte essaie de le maintenir droit. Un peu plus tard, un manche amovible sera utilisé pour le guidage. A 24 mois, l’âge où le mécanisme de pédalage s’acquiert, le tout-petit peut pédaler seul sur son tricycle et le faire avancer sans qu’on n’ait à le soutenir. Cette phase est essentielle pour préparer l’enfant aux deux-roues.

A 3 ans commence le véritable apprentissage car son vélo sera différent. A cet âge, il découvrira la notion d’équilibre. Cette étape suscite de l’appréhension et c’est là où le jeune enfant a le plus besoin d’être rassuré. Il est aussi important qu’il possède une bicyclette qui soit de sa taille. Evitez d’en acheter une qui soit trop grande par souci d’économie, cela s’avérera souvent plus contreproductif qu’autre chose.

Les gestes à maitriser

Apprendre à monter un « vélo de grand » est accessible dès 3 ou 4 ans. Il est donc inutile de se faire du souci si votre enfant a zappé l’étape du tricycle. Une des techniques les plus efficaces sur la maitrise de l’équilibre et la compréhension du concept de propulsion consisterait à enlever les pédales pendant le premier quart d’heure. L’enfant utilise alors ses pieds pour faire avancer le vélo et ses deux mains pour freiner. Répétez le mouvement autant de fois que nécessaire pour que la modulation de la puissance et de l’arrêt soit comprise.

Une fois les pédales remises en place, vous pouvez ensuite enseigner le démarrage. Il y a différentes méthodes, mais celle-ci nous semble la plus simple : se servir d’un pied pour pousser le sol tandis que l’autre est sur la pédale plus basse. Dès que le vélo bouge, déplacer le pied propulseur sur la pédale et y donner un coup puis poursuivre l’enchainement jusqu’à ce que l’engin aille plus loin. Rappelez à l’enfant l’intérêt de pédaler vite pour acquérir de la vitesse et d’avoir une vision large devant lui. Pour prendre les virages, il faut arrêter de pédaler, bien s’agripper à son guidon et regarder dans la direction choisie.

Les précautions

Chaque enfant évolue à son rythme. Pour faire en sorte que le vôtre arrive rapidement à monter seul, faites en sorte qu’il ait confiance en vous, en vous assurant de suivre son rythme propre et de faire de cet apprentissage un moment ludique sans mettre de pression particulière à la réussite. N’oubliez pas que tout enfant intègre votre stress. L’évolution est manifeste quand l’enfant sait freiner avec les deux mains sans utiliser ses pieds, quand il arrive à rouler droit à une vitesse lente, quand il peut lâcher un guidon pour indiquer un changement de direction sans vaciller et quand il sait surveiller son entourage en avançant.

Derniers conseils, qui nous ont été prodigués par un spécialiste: n’oubliez pas aussi de lui mettre un casque et surtout, pendant les premières balades, roulez toujours près derrière votre enfant. De manière progressive, faites-lui comprendre le code de la route qui s’applique aux cyclistes.


Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.