À votre service depuis 2011 Besoin d'info contactez-nous au 09 51 73 13 57

Arrivée de bébé: Bébé et ses frères et sœurs

Bébé et ses frères et sœurs

Pour les frères et sœurs, l’arrivée du bébé est un moment de joie et d’excitation… mais aussi de jalousie, avec un besoin accru d’attention ! C’est un nouvel équilibre à trouver pour toute la famille et, malgré nos efforts, cela ne se passe pas toujours comme on le voudrait…

Que faire si mon aîné n’accepte pas mon bébé ?

Vous avez peut-être, comme bien des couples, idéalisé la venue du nouvel enfant, pensant que l’aîné le recevrait positivement et avec beaucoup d’enthousiasme. Malheureusement, la réalité n’est pas si parfaite, touts les enfants ne réagissent pas très bien à l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur. Ils ont du mal à trouver leur nouvelle place et certains d’entre eux deviennent anxieux. Leur comportement change, ils régressent (ils sucent leur pouce, ont un langage de bébé, ils mouillent leur culotte…), ou bien ils deviennent très agressifs envers les parents ou le nouvel arrivant.

De votre côté, vous êtes sans doute déçus, car vous vous attendiez à un amour inconditionnel de l’aîné envers le plus jeune. Cette situation n’est pas facile à gérer mais il ne faut pas se décourager ; elle n’est pas irrécupérable. Tout simplement, chacun a besoin de temps pour s’adapter à ce changement.

Ne faites pas de reproches à l’aîné lorsqu’il rejette le bébé. Dites-lui que ce qu’il ressent est normal, que vous le comprenez. L’amour ne vient pas sur commande et le forcer à aimer le nouveau venu peut provoquer l’effet contraire. En lui faisant sentir que vous l’acceptez et que vous l’aimez malgré ses émotions négatives, cela l’apaisera. Il sera ainsi plus ouvert et curieux avec son petit frère ou sa petite sœur.

Et si le problème persiste ?

Si votre grand continue dans son mal-être, il ne faut pas baisser les bras. Le problème ne doit pas être pris à la légère. La jalousie peut ne pas disparaître avec le temps et même elle peut s’accentuer, la rendant de plus en plus difficile à enrayer. Voici quelques astuces pour apaiser définitivement votre grand bout’chou : • Ressortir les photos de grossesse et de bébé de l’aîné : cela lui permet de réaliser à quel point son arrivée était importante aux yeux de ses parents, qu’il a reçu les mêmes soins et les mêmes attentions que le nouveau venu. • L’impliquer dans les soins à donner au bébé : cela peut contribuer à développer une relation d’attachement entre eux. De plus, cela peut être une source de valorisation pour l’aîné, qui se sentira important et compétent dans ses nouvelles tâches. Attention ! Ça ne fonctionnera que si l’enfant est motivé à le faire. Il est également important de lui faire remarquer les réactions positives de bébé à son égard (par exemple, quand il lui sourit, le reconnaît, se calme à son contact…). • Lui faire vivre des privilèges de grand frère ou de grande sœur : il s’agit d’activités de « grands » que l’on fait avec l’aîné pendant que bébé dort. Ainsi, il comprend qu’il ne perd pas les moments d’attention exclusive qu’il pouvait avoir avec ses parents avant l’arrivée du bébé.

Bonne chance !


• Articles très intéressants pour compléter cet article:

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.