À votre service depuis 2011 Besoin d'info contactez-nous au 09 51 73 13 57

Bien choisir le matériau de fabrication de ses meubles enfant !

« MDF contre Aggloméré : Le Match ! »

image-vs

Panneau dérivé du bois, le MDF ne cesse de meubler nos habitats. On en trouve dans tous les magasins aujourd’hui : cuisine, armoire, commode, lit … certains fabriqués en MDF et d’autres en aggloméré, et à des prix différents…

Mais pourquoi ces écarts de prix ? Pour répondre à ces questions il est important de savoir ce qu’est l’agglomérée et ce qu’est le MDF. Nous allons essayer d’y répondre en toute transparence.

L’aggloméré

Panneau de grandes dimensions jusqu’à 3,5 m x 2 m, et d’épaisseur allant de 3mm à 50 mm voir plus chez certain fabricant.

Sa fabrication :

  • A base de copeaux de bois provenant de scierie ou de déchet de bois que l’on transforme en copeaux.
  • Ces copeaux sont mélangés avec un liant synthétique et fortement compressé, donnant ainsi les panneaux de différentes dimensions et épaisseurs. La densité de l’aggloméré est d’environ 660 kg / m3.
  • Panneaux d’aspect moucheté couleur beige jaune à la tranche « aérée » peu homogène.

image1

Vue d'une bande de chant blanche collée sur la tranche d'un panneau d'aggloméré

 

Son utilisation :

Utilisé au départ pour de la « caisserie », du « rayonnage » et dans le bâtiment (sous les parquets flottants par exemple : l’aggloméré et les poutres donnant la rigidité, et les parquets flottants l’esthétique et la dureté).

Son côté pratique à être travaillé et son prix bon marché (en effet le coût de la matière première est quasiment nul) ont permis un développement rapide de ce produit. Dans beaucoup de cas, il a remplacé le bois massif nettement plus cher. Les industriels ont donc voulu fabriquer des meubles avec l’aggloméré, mais il a fallu trouver une astuce pour le rendre esthétique. Ils l’ont donc recouvert d’un papier décor uni ou imitation bois. Sur la tranche (appelée ‘chant’) ils collent une bande plastique (appelée bande de chant). Malgré le surcoût généré par le décor et la bande de chant le prix du panneau reste très attractif par rapport au bois massif.

Reste que ce matériau, très bon marché, a le défaut d’être peu résistant, surtout à l’arrachement. Les vis doivent être placées avec précaution et les meubles sont plutôt conçus pour un montage unique car trop fragiles. L’aggloméré reste donc un matériau friable, sensible à l’humidité, sensible aux chocs et à faible résistance.

En résumé avec un aggloméré recouvert de papier ou autre (mélamine par exemple), on fabrique un meuble de mauvaise qualité mais à un petit prix. C’est donc un investissement à très court terme au-vu de la faible durée de vie du produit qui ne supporte pas un déménagement, ni une utilisation quotidienne non précautionneuse.

Certains industriels, bien conscient des limites de l’aggloméré, ont réfléchi afin d’améliorer la qualité de ce produit et ils ont inventé …. le MDF !

MDF, aussi appelé « médium »

Sa fabrication :

  • A base de bois massif (bois de petit calibre mais de qualité) que l’on transforme en fibres fines (comme du coton) et mélangé avec un liant synthétique comme pour l’aggloméré.
  • Le processus de fabrication est sensiblement le même que celui de l’aggloméré.
  • On obtient des panneaux de formats et épaisseur identique à l’aggloméré d’aspect brun, très lisse au touché, à la tranche homogène et à la densité de 750 kg/ m3 (à titre comparatif, le chêne a une densité de 690 kg/m3 et le sapin 470 kg / m3.
  • Le prix des panneaux de MDF reste attractif par rapport au bois massif, mais nettement plus cher que l’aggloméré dû principalement au coût de la matière première utilisée (bois massif pour le MDF et copeaux issus de chute pour l’aggloméré).

 

Panneau de MDF non laqué

Son utilisation :

Très peu utilisé dans le secteur du bâtiment qui reste le domaine de l’aggloméré, il est principalement réservé à l’ameublement au-vu de ses qualités. Beaucoup plus résistant mécaniquement et à l’arrachement. En plus, avec sa forte densité et homogénéité, il a l’avantage de pouvoir être travaillé dans les 3 dimensions et être laqué très facilement.

Très vite, certains industriels se sont accaparé le MDF, se rendant compte des débouchés qu’allaient offrir ce produit :

  • bon marché par rapport au bois massif
  • panneaux de grands formats et très facile à découper malgré sa forte densité (découpe avec des lames au carbure de tungstène*, très courantes aujourd’hui)
  • possibilité de travailler dans les trois dimensions facilement (encore plus facile aujourd’hui grâce à la commande numérique ; il est possible également de travailler le bois massif avec la commande numérique mais les contraintes sont plus nombreuses)
  • produit fortement stable et homogène, idéal pour être laqué, et donc obtenir des pièces de toutes sortes, parfaitement lisses et sans nuances.

 

Seul bémol : Lorsqu’on veut fabriquer des meubles enfant en MDF par gros volume, l’investissement financier pour le laquage est très très élevé ! (Un amateur peut laquer une pièce en MDF avec un simple pistolet et obtenir de très bons résultats mais quand il y a beaucoup de surface, cette technique n’est pas envisageable, et l’on doit passer par des machines automatiques autant pour l’application de la laque que pour le séchage.)

Le MDF courant aujourd’hui reste un produit relativement récent et à déjà subis bien des améliorations depuis sa naissance notamment en termes écologiques. Des normes Européennes sont aujourd’hui en vigueur et l’on trouve du MDF génération écologique facilement.

C’est pour toutes ses raisons que le Jurassien a fait le choix de travailler uniquement ce matériau de qualité pour la fabrication de ses meubles pour enfant. Ce choix nous permet aujourd’hui de garantir des produits finis de qualité, de longue durée de vie, que vous pourrez monter et démonter plusieurs fois. Le Jurassien a pris soin de sélectionner un MDF éco-certifié PEFC classé E1 ce qui signifie qu’à travers vos achats nous vous garantissons le respect de la diversité biologique des bois sélectionné pour la conception du MDF et la capacité de régénération des forêts où le bois est prélevé.

Le Jurassien a également fait le choix d’une laque plus onéreuse mais répondant parfaitement à des normes de sécurité essentielles pour vos enfants (laque de norme NF N71/3, cette norme européenne a le qualificatif de « sécurité des jouets », elle certifie donc la non toxicité de nos produits pour vos enfants). En outre, cette laque permet un bon rendu, une très jolie finition des meubles grâce à son aspect homogène et satinée.

Laquage mobilier enfant - Jurassien

Laquage d’une tête de lit enfant Couronne en MDF dans nos ateliers par notre robot de laquage de dernière génération.

La fabrication en MDF de ses meubles enfant permet entre autre au Jurassien de vous proposer des chambres enfants au meilleur rapport qualité-prix, ce qui ne serait évidemment pas possible avec une fabrication en bois massif.

Pour en savoir plus découvrez en image notre processus de fabrication.

3 commentaires

  1. […] Fabriqué avec du MDF, nos meubles vous assureront le meilleur rapport qualité-prix, bien plus solide que l’aggloméré et moins onéreux que le bois massif, le MDF saura vous séduire par ses nombreuses propriétés en matière de solidité, de texture agréable et homogène, et de finition.[En savoir plus sur les qualités du MDF] […]



  2. […] A lire aussi : «Bien choisir le matériau de fabrication de ses meubles enfant !» […]



  3. […] [En savoir plus sur les qualités du MDF] […]



Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.