À votre service depuis 2011 Besoin d'info contactez-nous au 09 51 73 13 57

Budget bébé : La toilette de bébé

Quel budget prévoir pour la toilette de Bébé ?

La toilette de bébé est un moment d’intimité, de complicité. Qu’il rie aux éclats dans le bain ou gigote comme un ver sur sa table à langer, profitez de ces instants privilégiés avec un matériel adéquat ! Tout le nécessaire pour la toilette de Bébé combien ça coûte ?

toilette-bebe

La toilette de bébé, un geste d’hygiène essentiel pour le bien-être de votre bébé.

La baignoire

Utile de la naissance aux 18 mois de bébé, la baignoire est indispensable pour la toilette, surtout si vous n’avez qu’une douche ! Cette petite bassine à sa taille lui promet des moments de plaisir aquatique.

  • Choisissez plutôt une baignoire suspendue. Pratique, elle se fixe aux bords de votre baignoire et vous évite ainsi de vous pencher : exit le mal de dos !
  • La baignoire doit impérativement comporter la norme de sécurité XP S 54-044.
  • Le fond de la baignoire doit être anti-dérapant : ainsi, bout’chou glissera moins.
  • 2 en 1 : certaines table à langer comportent une baignoire, n’achetez pas en double !

Prix : Baignoire simple en plastique, avec ou sans support : 15 à 100 €

Baignoire table à langer : 60 à 270 €

Le siège de bain

Pratique et nécessitant peu de place, le transat de bain permet de laver bébé en toute sécurité. Attaché à son siège, vous aurez plus de marge pour vous occuper de bout’chou sans risquer d’accident. Dès 8 mois, optez pour l’anneau de bain. Plus libre de ses mouvements, bébé profite de sa toilette sous votre surveillance.

  • Le dossier et le fond de chaise doivent être antidérapants. Sinon, même attaché, bébé peut glisser !
  • Le transat se fixe à la baignoire par de grosses ventouses, vérifiez leur stabilité.
  • Les angles du siège ou de l’anneau de bain doivent être arrondis, gare aux blessures !
  • Ludique, l’anneau de bain peut être agrémenté par une tablette de jeux.

Transat : de 10 à 40 €

Anneau de bain : de 20 à 25 €

Le coussin de bain : aux alentours de 20 €

Thermomètre de bain

Le nourrisson ne sait pas réguler sa température interne, c’est pourquoi son bain ne doit pas dépasser 37°C. Pour être certain de ne pas l’ébouillanter, utiliser un thermomètre de bain.

  • Le thermomètre doit être solide : si bébé le met à la bouche, il ne doit pas se casser !
  • D’une lecture facile, il est préférable de voir s’afficher la température en toute lettre. Aucune erreur possible !

Prix : de 6 à 19 €

La table à langer

Un tout-petit se change plusieurs fois par jour, et ce jusqu’à ses deux ans minimum ! Adoptez vite la table à langer. Si un matelas à langer est peu cher, il est aussi moins pratique. Dans toutes les sortes de tables qui existent vous trouverez sûrement votre bonheur !

  • Le plan à langer se fixe sur n’importe quel support : lit à barreau, baignoire. Peu cher et gain de place, il est idéal pour les petits espaces. La table à langer sur baignoire fonctionne sur le même principe. Posée sur les rebords de la baignoire, elle permet un passage rapide de la baignoire au change !
  • La table à langer murale est le must. Fixée solidement au mur, elle se replie en un clin d’œil. Même si elle st onéreuse, elle comporte en plus des rangements sur les côtés.
  • La table à langer classique : table composée d’un plateau et de tréteaux, elle peut être pliable ou fixe. Moins encombrante qu’une commode à langer, c’est un bon juste milieu.
  • Quelque soit le modèle, la table à langer devra comporter la norme NF EN 12 221 ou le sigle “Conforme aux exigences de sécurité en vigueur”.
  • Le plastique du plan à langer doit être résistant. L’enfant ne devra pas avoir accès à la mousse de rembourrage.
  • Pour les tables à langer avec baignoire, un système d’évacuation d’eau est idéal.
  • Enfin, un porte serviette sur le côté de la table est un plus.

Plan à langer : de 40 à 50 € – Table à langer murale : 80 à 160 €

Table à langer classique : de 80 à 459 € – Commode à langer : de 105 à 239 €

Produits santé-beauté

Lingettes – Lait de toilette – Liniment pour le change

Après avoir changé la couche, il faut nettoyer les fesses de bébé. Et là, il y a plusieurs écoles. Certaines mamans utilisent uniquement de l’eau, mais il existe aujourd’hui de très bons produits non irritants, spécialement conçus pour les petites fesses de bébé. Petit tour d’horizon…

Compresses

Pour appliquer le lait de toilette ou nettoyer les yeux de bébé n’utilisez pas de coton classique : les fibres risquent de se détacher et de rester sur la peau de bébé. Irritations en vue ! Préférez alors les compresses stériles spéciales bébé. Pour qu’elles soient vraiment toutes douces, préférez les compresses non tissées.

Prix : de 4 à 7 €

Le liniment oléo-calcaire :

Nettoyant naturel et efficace, le liniment s’occupe tout en douceur du postérieur de votre ange. Vous pouvez même le préparer maison ! Il se compose à parts égales d’huile végétale et d’eau de chaux.

– Choisissez l’huile végétale en fonction du type de peau de bébé. Le mieux ? L’huile d’olive, hydratante et peu coûteuse, ou l’huile de jojoba dont la composition est proche du sébum, substance grasse qui recouvre la peau. Evitez l’huile d’amande douce, trop allergène pour les nourrissons. L’huile de calendula quant à elle est parfaite pour les peaux sèches et irritées.

  • Achetez l’eau de chaux en pharmacie.
  • Ne gardez pas plus de deux mois votre préparation maison. Au-delà, les microbes pullulent !

Prix : de 5 à 9 €

Le savon de toilette

Un nouveau-né a la peau très fine. Fragile, elle se dessèche plus facilement que celle d’un adulte. Utilisez un gel douche ou pain de toilette adapté à sa peau. Sans savon, d’un pH adapté, la toilette n’en sera que plus douce.

Pour les cheveux, pas question d’utiliser le même produit que pour le corps. Des shampoings doux à usage fréquent spécial bébé sont préconisés.

Si vous voulez utiliser le même produit pour sa peau et ses cheveux, choisissez un savon spécial 2 en 1.

Prix : de 8 à 12 €

La brosse à cheveux

Si bébé a des cheveux, vous pouvez commencer à lui passer un coup de brosse ! Pas tant pour démêler que pour l’habituer à ce geste familier que bien des enfants redoutent. D’une taille adaptée, préférez les brosses en poils de chèvre, tout doux pour la crâne de bout’chou.

Prix : de 6 à 10 €

Le sérum physiologique

Pour l’hygiène nasale et oculaire, adoptez le sérum physiologique. Utilisez-le pour nettoyer les paupières et le pourtour des yeux de bébé, ainsi que pour le nettoyage des fosses nasales. Stérile, non injectable et sans conservateur, choisissez-le en unidose c’est plus pratique et plus hygiénique !

Prix : de 3 à 6 €

Le mouche bébé

Quand votre petit bout est enrhumé, dites-vous qu’il ne peut pas se moucher tout seul. Soulagez-le à l’aide d’un mouche bébé. L’aspiration est pratiquée par un adulte qui se sert de l’embout buccal. Fluidifiez au préalable ses sécrétions nasales à l’aide du sérum physiologique.

Le mouche bébé est un appareil en plastique constitué de 4 parties :

  • un embout nasal contenant un filtre spécial absorbant à usage unique qui s’adapte sur le corps principal de l’appareil. Préférez les embouts en silicone, ils sont plus doux pour le nez de bébé.
  • le corps cylindrique destiné à recevoir l’embout nasal jetable.
  • Un tube d’aspiration reliant le corps de l’appareil à l’embout buccal.
  • L’embout buccal d’aspiration.
  • Plus pratique, adoptez le mouche bébé électrique qui fonctionne à piles. Plus besoin d’aspirer !

Prix : de 8 à 37 €

Les couches

Avec 6 à 10 changes par jour en moyenne pour un nourrisson et 5 pour les plus âgés, autant dire que la couche représente un sacré budget !

Couches lavables ou jetables ?

Qu’elles soient lavables ou jetables, voici ce qui fait une bonne couche !

Couches lavables :

  • En éponge, chanvre, coton ou voile polaire, vous trouverez un tissu adapté aux petites fesses de votre enfant. Choisissez un tissu lavable en machine à 90°C.
  • Ajoutez au fond de la couche un papier absorbant biodégradable pour les grosses commissions, que vous jetterez par la suite.
  • Finies les épingles à nourrice de nos grands-mères ! Les couches lavables d’aujourd’hui se ferment par des velcros adaptables à la taille de l’enfant.
  • Pour plus d’étanchéité, rajoutez une culotte imperméable en nylon par-dessus la couche.
  • Vous autez besoin d’un seau ou d’un grand récipient, muni d’un couvercle pour stocker les couches en attente d’être lavées.
  • Une huile essentielle d’arbre à thé est un plus pour lutter contre les mauvaises odeurs. Une goutte dans le seau et une autre à la machine !

Prix : de 7 à 20 € selon le poids (compter une trentaine d’euros pour le pack complet)

Couches jetables :

  • Les couches jetables en plastique sont très imperméables. Le plastique est souvent responsable d’irritations, si les fesses de bébé sont rouges, changez de marque !
  • Un voile imperméable en plastique doublé de coton au fond de la couche prévient ces irritations et isolent bébé de l’humidité.
  • Les fermetures à scratch repositionnables sont très utiles : vous pouvez vérifier la couche de bébé sans avoir à la changer !
  • Pour limiter les risques de fuite, optez pour les couches ayant des petits élastiques froncés autour des cuisses.
  • Les couches en forme de culottes élastiques sont réservées aux plus grands et moins pratiques à changer : l’intérieur de la couche risque de se déverser en la baissant !
  • Achetez les couches par paquet de 100 : vous ferez des économies !

Prix : de 8 à 20 € le paquet de 36 couches.

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.