À votre service depuis 2011 Besoin d'info contactez-nous au 09 51 73 13 57

L’alimentation de la mère au cours de sa grossesse

Grossesse alimenttaion

Tout comme l’a fait la femme enceinte au cours de sa grossesse, la nouvelle maman doit surveiller son alimentation.

Pourquoi ? Tout d’abord parce que la grossesse et l’accouchement peuvent entraîner des déséquilibres nutritionnels. D’autre part, le processus de remise en forme du corps après l’accouchement nécessite un apport supplémentaire important en vitamines, en sels minéraux et en oligo-éléments.

Pendant la grossesse, il est indispensable de surveiller son alimentation.

Surveiller son alimentation ne veut absolument pas dire de commencer un régime. Au contraire, il est tout à fait déconseillé d’entamer un régime immédiatement après l’accouchement. Vous devez respecter un délai d’au moins six semaines après la naissance si vous n’allaitez pas (et de préférence trois mois). D’une part, la surface d’absorption du tube digestif a augmenté au cours de la grossesse et va mettre plusieurs mois à retrouver son volume normal. D’autre part, le métabolisme du corps ralentit après l’accouchement et brûle par conséquent moins efficacement les graisses. Enfin, tout comme celui de la femme enceinte, le corps de la nouvelle mère produit pendant encore plusieurs mois des enzymes qui favorisent le stockage des graisses. Il est donc inutile de commencer trop rapidement un régime.
Cela ne vous empêche pas d’adopter, en attendant, de bonnes habitudes alimentaires et de ne pas vous laissez tenter par les graisses et les sucreries.

A savoir
Si vous allaitez votre bébé pendant plus de trois mois, vous bénéficiez d’un petit coup de pouce non négligeable… L’allaitement est en effet le seul moment dans la vie d’une femme où le corps utilise la graisse des hanches !

Les bonnes habitudes

Il n’est jamais trop tard pour bien faire ! Pensez à manger aussi frais et “vivant” que possible, en évitant tout ce qui est plat préparé (pizzas et quiches industrielles, par exemple), charcuterie, pain blanc, pâtisserie et sucre raffiné (à remplacer par du miel ou des fruits secs).
Evitez absolument les graisses animales (beurre, lard) pour la cuisine. Favorisez les huiles végétales et en particulier les huiles de première pression à froid pour les assaisonnements.

Les suppléments

Ils ne remplaceront jamais une alimentation équilibrée !
Respectez les dosages de la nature en vitamines, le corps ne peut pas en absorber une quantité exagérée. Sachez que les vitamines naturelles sont mieux assimilées par le corps que les vitamines de synthèse !

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.