À votre service depuis 2011 Besoin d'info contactez-nous au 09 51 73 13 57

Péridurale

Péridurale - tout savoir sur la péridurale

Péridurale, acupuncture, rachianalgésie… Différentes méthodes permettent la prise en charge de la douleur afin que les femmes puissent vivre la naissance de leur bébé sans souffrance.

1- Tout savoir sur la péridurale

La péridurale est aujourd’hui la méthode la plus utilisée pour accoucher sans douleur. Elle atténue les sensations douloureuses, sans toutefois faire disparaître la perception des contractions. Elle insensibilise uniquement la partie inférieure du corps, la partie supérieure reste éveillée permettant ainsi de vivre en partie l’accouchement. Aujourd’hui, les anesthésistes essaient de doser le produit analgésique de façon à préserver davantage les sensations, en revanche, si la dose est un peu forte, vous pourrez avoir du mal à bouger vos jambes et à pousser. Selon la durée de l’accouchement et votre sensibilité, il est toutefois possible de sentir le bébé sortir.

2- Le rendez-vous avec l’anesthésiste

Que vous ayez ou non décidé d’accoucher sous péridurale, le rendez-vous avec l’anesthésiste est obligatoire et à lieu au cours des deux derniers mois de la grossesse car une intervention d’urgence sous anesthésie n’est pas impossible. Lors de ce rendez-vous, le médecin anesthésiste procèdera à un interrogatoire complet, à un examen médical et prescrira un bilan sanguin à faire dans le mois précédant l’accouchement.

3- La péridurale n’est pas plus douloureuse qu’une prise de sang

Avant l’introduction de l’aiguille péridurale l’anesthésiste procède à une anesthésie locale de la peau. Si ces deux piqûres sont faites au même endroit, vous pouvez éventuellement ressentir une légère pression dans le dos. Pour pouvoir installer l’anesthésie péridurale, il faut que le travail ait commencé et qu’il soit douloureux en sachant que la douleur est proportionnelle à la dilatation du col, c’est donc à votre demande que la péridurale est effectuée. En cas de douleurs alors que le col est fermé et qu’il s’agit d’un faux travail, la péridurale ne sera pas installée. En théorie, la péridurale peut être installée jusqu’à la dilatation complète du col, c’est-à-dire 10 cm. En revanche, elle est difficile à installer lorsque vous avez envie de pousser car l’accouchement est tout proche et elle n’aura pas le temps de faire effet. Le produit analgésique de la péridurale agit généralement 10 à 15 minutes après son injection et il est inoffensive pour le bébé, n’a pas d’effet sur le fœtus même si des doses minimes du produit anesthésiant traversent le placenta. La péridurale peut parfois être inefficace globalement ou d’un seul côté dans ce cas, et si c’est nécessaire, l’anesthésiste sera amené à la reposer.

4- Les effets secondaires de la péridurale

Certains effets secondaires minimes peuvent survenir, notamment :

– Une sensation de jambes lourdes et une difficulté à les bouger.

– Une douleur, sans gravité, au niveau du point de ponction peut persister quelques jours après l’accouchement.

– Une difficulté à uriner peut nécessiter la mise en place d’une sonde.

5- Péridurale ou rachianalgésie

La rachianalgésie est généralement utilisée pour les césariennes programmées. Elle permet à la future maman de rester consciente et de voir son enfant dès la naissance, contrairement à l’anesthésie générale. Cette méthode consiste à l’injection d’analgésiques dans le liquide céphalo-rachidien à l’aide d’une aiguille introduite au bas du dos. Elle est rapide à mettre en place, mais elle ne permet pas, contrairement à la péridurale, la mise en place d’un cathéter pour prolonger l’anesthésie si besoin.

6- Acupuncture et accouchement

Pour soulager les douleurs durant l’accouchement, l’acupuncture peut remplacer la péridurale. Selon les professionnels, les résultats sont particulièrement convaincants, malheureusement il est difficile en France de trouver une maternité pratiquant cette méthode et disposant d’un praticien acupuncteur. Cette méthode est également efficace pendant la grossesse pour évacuer les nausées, les vomissements, la fatigue, le mal de dos, les problèmes circulatoire et pour aider à la dilatation du col de l’utérus durant le travail. Certaines maternités disposent de sages-femmes formées à l’acupuncture, renseignez-vous lors de votre inscription.

7- Dans ma bibliothèque…
Accouchement la méthode de Gasquet, de Bernadette Gasquet – Ed. Marabout – 12,90€.

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.