À votre service depuis 2011 Besoin d'info contactez-nous au 09 51 73 13 57

Quand partir à la maternité & Conseils pour un départ serein

Quand partir à la maternité ?

Toutes les futures mamans s’interrogent sur le bon moment pour partir à la maternité, surtout lors d’une première grossesse : si vous partez trop tôt, les sages-femmes risquent de vous demander de rentrer chez vous, et si vous partez trop tard, vous craignez de voir arriver votre bébé sur le chemin !

Neuf mois se sont écoulés et vous allez bientôt faire la connaissance de votre bébé. Boucler sa valise, faire garder les aînés, contractions, perte des eaux… Voici quelques conseils pour partir à la maternité sereinement… enfin presque !

1- C’est le moment de partir à la maternité lorsque…

– Les contractions deviennent régulières, toutes les 5 minutes, d’une intensité croissante et qu’elles durent de plus en plus longtemps. Si c’est votre premier bébé ne vous précipitez pas dès les premières contractions, attendez d’en avoir régulièrement pendant 2 heures. Si elles s’arrêtent au bout d’une demi-heure ou d’une heure ce n’est pas encore le moment.

– Vous perdez le bouchon muqueux qui assure l’étanchéité du col pour prévenir des infections et qui se caractérise par la perte en une seule fois ou à plusieurs reprises de glaires translucides ou brunâtres. La perte du bouchon muqueux, qui n’est pas forcément annonciateur du début du travail, survient le plus souvent dans les trois jours qui précèdent l’accouchement, parfois quelques heures avant… Certaines femmes ne s’en rendent même pas compte !

– Vous perdez les eaux, c’est-à-dire le liquide amniotique, ce qui peut survenir en dehors du travail et sans que vous ayez eu de contractions utérines. La poche des eaux peut se rompre franchement ou se fissurer ce qui se manifeste par une perte abondante d’un liquide tiède ressemblant à de l’eau ou par un écoulement progressif. Si vous êtes à terme, la perte du liquide amniotique peut être un facteur déclenchant du travail et il peut précéder les contractions utérines. Si vous avez déjà des contractions, le travail a commencé, les contractions vont augmenter en fréquence et en intensité, dans ce cas l’accouchement aura lieu dans les heures qui viennent.

2- Rendez vous rapidement à la maternité si…

– Vous avez des pertes de sang: si vous êtes inquiète de ne plus sentir bouger votre bébé, en sachant qu’à la fin de la grossesse, ses mouvements sont moins prononcés car il est plus à l’étroit dans l’utérus et le liquide amniotique est moins abondant.
– Vous avez une perte de liquide amniotique
– Vous avez de la fièvre
– Les contractions sont douloureuses, rapprochées et régulières pendant plus de 2 heures ou au bout d’une heure si vous avez déjà eu une césarienne lors d’une précédente grossesse.

3- Des conseils pour un départ plus serein

– Préparer votre valise et les petites affaires du bébé avant la fin de votre grossesse à l’aide de la liste que votre maternité vous aura confié ou que vous pouvez sûrement consulter sur son site Internet et qui tient compte de ce que fournit la maternité.
– Pensez aux documents importants comme le livret de famille, la carte vitale et de mutuelle, votre dossier médical complet (échographies, carte de groupe sanguin, analyses de sang et d’urine…).
– Pensez à la garde de vos autres enfants le jour J et durant votre hospitalisation.
– Au moment de l’accouchement, quelques accessoires peuvent vous permettre de rendre ce moment plus agréable notamment un brumisateur d’eau minérale, des mouchoirs en papier, un baume pour les lèvres…
– En cas d’épisiotomie, une bouée gonflable de plage peut s’avérer utile pour ensuite vous asseoir sans douleur.

– Si vous êtes en chambre double, pensez à une petite lampe de chevet pour donner la tétée la nuit.
– Pour la sortie optez pour une tenue ample et confortable et, pour la sécurité de votre bébé, pensez à fixer le siège auto coque dans votre véhicule.

4- Le conseil pratique du Jurassien

Si vous habitez loin de la maternité, tenez compte du temps du trajet et des éventuels embouteillages !

5- Le conseil santé du Jurassien

La perte des eaux peut précéder ou succéder les contractions intenses, régulières et douloureuses. Il arrive parfois que la poche des eaux ne se rompe que lorsque le col est déjà bien dilaté ou qu’elle reste intacte jusqu’à la naissance, dans ce cas la sage-femme se chargera de la rompre au cours du travail.

6- Dans ma bibliothèque…

Grand Livre de ma Grossesse – Ed. Eyrolles – 24,90€
– Pensez à consulter le site Internet de l’INPES* sur lequel vous trouverez de nombreux guides thématiques à télécharger sur le suivi de la grossesse, l’échographie, la césarienne, l’accouchement, l’allaitement maternel…
*Institut National de Prévention et d’Education pour la santé : www.inpes.sante.fr

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.