À votre service depuis 2011 Besoin d'info contactez-nous au 09 51 73 13 57

Votre grossesse pas à pas

grossesse

Deux semaines de retard dans votre cycle… le doute n’est plus possible tellement vous êtes réglée comme du papier à musique ! Devant la glace, vous scrutez votre ventre… quand va-t-il s’arrondir ? Patience, ça ne saurait tarder. Au fil des jours et des semaines qui vont suivre vous allez voir votre corps se métamorphoser et vivre des instants magiques avec un enthousiasme bien légitime.

Votre grossesse semaine après semaine

1er mois (de la 1ère à la 4e semaine) :

Si ce n’est pas encore fait, c’est le moment de faire votre test de grossesse pour rechercher la présence de l’hormone de grossesse (Human Chorionic Gonadotrophin) dans les urines ; celle-ci est présente dans le sang environ 10 jours après la fécondation et dans les urines quelques jours plus tard. Elle permet donc de dater exactement le début de la grossesse. Certaines d’entre vous peuvent avoir de petites pertes de sang. Rien d’alarmant, généralement ces pertes correspondent au moment de l’implantation de l’œuf dans l’utérus. D’autres peuvent avoir des constipations ou une sensation de ballonnement, … vous vous sentez d’humeur changeante et êtes prise d’une envie irrépressible de dormir due à l’effet sédatif de la progestérone. Durant ces premières semaines, vous éprouvez de fréquentes envies de faire pipi. Là encore, rien d’anormal : votre utérus, plus volumineux, appuie sur votre vessie qui elle-même est stimulée par la progestérone ; vos reins sont davantage sollicités en raison de l’accroissement du volume sanguin. Mais comme cette envie d’uriner risque de vous accompagner tout au long de la grossesse autant le savoir tout de suite.

À la fin de ce premier mois, vos seins ont pris du volume ! Ils sont devenus hypersensibles et les aréoles commencent à foncer et à s’élargir. Des tiraillements peuvent se faire ressentir dans le bas-ventre, rassurez-vous, ce sont vos ligaments qui se tendent du fait de l’élargissement de votre utérus. Pour le moment, votre fœtus ne pèse presque rien, mais monopolise toutes vos pensées. Seul son rythme cardiaque presque deux fois plus vite que le vôtre est perceptible à l’examen gynécologique.

 

2ème mois (de la 5e à la 8e semaine) :

Autant vous le dire tout de suite ce second mois n’est pas le plus épanouissant pour la future maman. C’est le grand chambardement hormonal – le taux de vos hormones sera à son maximum à la 6e semaine – vous passez du rire aux larmes sans trop savoir pourquoi. C’est aussi le début des fameuses nausées matinales pour certaines. Pas de panique, elles ne sont que transitoires et disparaîtront vers la 16e semaine de grossesse. Pour couronner le tout, l’accroissement du volume de sang provoque une mauvaise circulation sanguine et des lourdeurs dans vos jambes. Côté alimentation, c’est aussi le grand n’importe quoi : envies subites, fringales inhabituelles, … vous vous mettez à adorer ce que vous détestiez et inversement ! De quoi y perdre son latin mais veiller à conserver une alimentation équilibrée et à boire beaucoup d’eau. Vos seins deviennent plus lourds et se préparent doucement à l’allaitement, c’est donc le moment de les chouchouter avec des crèmes anti-vergetures. Votre taille s’évase et il est possible qu’une ligne sombre reliant le nombril au pubis, provoquée par une hyperactivation de la pigmentation de la peau, apparaisse.

Pensez à prendre rendez-vous chez votre dentiste… et oui, on n’y pense pas, mais le dérèglement hormonal peut avoir des répercussions sur votre dentition surtout si vous êtes sujette à des problèmes de gencives.

L’embryon, lui, se développe à une vitesse stupéfiante puisqu’à la fin de la sixième semaine, sa taille est multipliée par 100 000 ; Pourtant, il n’est pas plus gros qu’une groseille ! Par transparence, on aperçoit une ébauche de la moelle épinière et du cerveau. Les premières cellules nerveuses apparaissent et ses petits muscles commencent à être visibles.

 

3ème mois (de la 9e à la 13e semaine) :

Vos hormones se stabilisent et peu à peu les fameux symptômes sympathiques de début de grossesse disparaissent. Votre utérus remonte doucement dans la cavité abdominale ce qui a pour principal effet d’alléger votre vessie ! En revanche, vous allez devenir de plus en plus essoufflée et vos reins sont sollicités deux fois plus pour éliminer vos déchets et ceux de bébé. Mais la bonne nouvelle c’est que vous vous sentez bien mieux que le mois précédent. Normalement vous devriez avoir pris 1.5 kg sauf si vous faites partie de ces femmes qui perdent du poids au cours du premier trimestre ! Au cours de la 10e semaine, votre fœtus est passé au stade d’embryon et c’est le moment de passer votre première échographie qui doit se réaliser entre la 9e et la 11e semaine de grossesse. Vous allez découvrir que ses organes sont en place, qu’il mesure environ 10 cm et pèse 45 grammes. Son visage est presque en place, ses jambes et ses bras sont segmentés et ses doigts et orteils sont déjà visibles ! C’est aussi l’heure des premiers échanges alimentaires entre vous et votre bébé mais ce n’est pas une raison pour manger deux fois plus. Coté shopping, fini les jeans taille de guêpe… préférez les robes, les vêtements un peu plus amples.

 

4ème mois (de 14e à la 17e semaine) :

On pourrait presque dire que ce quatrième mois est le plus sympathique de la grossesse : plus de nausées, bye bye le risque de fausses couches. Bébé, lui, est plus costaud. Ses premiers mouvements se font sentir tels de petites bulles ou des bruissement d’ailes de papillon… ses articulations lui permettent de plier ses jambes et ses bras ; il peut même fermer ses petits poings. Le cartilage devient peu à peu des os, d’abord au niveau des jambes et des bras. Les os du crâne se développent mais restent encore ouverts pour que le cerveau grandisse sans gêne. De votre coté, votre corps s’adapte et vous profitez de votre grossesse même si quelques mots de tête et un peu de fatigue peuvent se faire ressentir. Les traits de votre visage s’arrondissent, tout comme votre ventre et peut-être aussi vos fesses. Bref vous rayonnez !

 

5ème mois (de la 18e à la 22e semaine) :

Vous vous sentez comme sur un nuage. Vos cheveux et votre peau sont magnifiques, votre ventre devient difficile à cacher et l’on commence à vous céder les places assises ! Au cours de ce mois, vous allez prendre en moyenne 3 kg et ce n’est pas le moment de penser régime mais plutôt alimentation équilibrée et variée. Votre utérus est à sa taille maximum et certaines peuvent même le sentir. Il est possible que vous ressentiez des vertiges ou des malaises du fait que votre pression artérielle baisse par rapport à la normale. Passez donc doucement d’une position à l’autre et tout ira bien. Vous pouvez continuer à avoir une activité physique en vous ménageant un peu quand même. Seul bémol, vos pieds peuvent enfler en fin de journée, pensez à vous détendre. C’est au cours de ce 5e mois que la production du premier lait – le colostrum- commence et le moment où la future maman commence à transmettre des anticorps à son bébé. De plus, votre volume sanguin s’accroît et se retrouve sous forme de plasma pour une grande partie ce qui a pour effet de diluer le sang et donc de provoquer une aménie. Pour vous assurer que tout va bien, faites une prise de sang pour mesurer votre taux d’hématocrite ; si besoin, votre médecin vous prescrira du fer et vous recommandera une alimentation plus riche en fer. De son côté, bébé a un secret que vous aimeriez peut-être bien percer… fille ou garçon ? La deuxième échographie (entre la 21e et la 23e semaine) vous en dira peut-être plus. Au cours de cet examen, le gynécologue va examiner tous les organes en détail ainsi que les membres et la tête.

 

6ème mois (de la 23e à la 26e semaine) :

Vous prenez plus de poids en moyenne 6 kg, votre ventre se fait plus proéminent et vous rechercher constamment la posture la plus confortable. Votre système digestif commence à souffrir du poids, votre dos vous fait mal et pour ne rien faciliter, la fatigue fait son grand retour ! Certaines femmes peuvent présenter des varices : sans gravité elles peuvent devenir douloureuses si elles concernent les veines du rectum et de l’anus, n’hésitez pas à en parler à votre médecin. Il est possible aussi que vous commenciez à manifester une certaine mauvaise humeur alors que bébé s’en donne à cœur joie dans votre ventre et progresse à pas de géant ! Entre des moments de grandes turbulences et de calme, il suce son pouce, donne ses premiers coups de pied…preuve qu’il va bien. Il a atteint 30 cm et pèse 650 grammes.

 

7ème mois (de la 27e à la 30e semaine) :

Vous entamez à présent votre dernier trimestre de grossesse, mais ce mois est souvent synonyme de certaines gênes. Avec votre gros ventre, inutile de chercher à assumer toutes les tâches quotidiennes mais continuez à avoir une activité physique régulière et douce comme la marche, le yoga, la natation pour rester en forme. Écoutez votre corps et réduisez le rythme. Profitez de ce 7e mois pour vous inscrire dans un cours de formation prénatale ; les sages-femmes vous aideront à prendre conscience de ce toute ce qui se passe dans votre corps et vous donneront de bons conseils pour vous détendre et atténuer certaines douleurs : lombaires, maux d’estomac, troubles intestinaux… Bébé lui poursuit tranquillement sa petite vie sans se préoccuper de tous ces désagréments : il pèse un peu plus qu’un kilo et mesure 35 cm. Ses yeux, jusqu’à présent recouverts en permanence d’une fine paupière, s‘ouvrent et ses premiers cheveux ont fait leur apparition. C’est le temps de la découverte visuelle. Il dort de plus en plus longtemps, très souvent en même temps que vous. A ce stade, il peut aussi décider de se retourner et se préparer au grand jour ou pas… S’il ne le fait pas, il se présentera en siège, présentant ses fesses en premier mais pas de panique, les médecins savent faire !

 

8ème mois ( de la 31e à la 34e semaine) :

Bébé poursuit sa croissance en grossissant 200 grammes par semaine environ. A l’étroit dans votre ventre, il devient plus calme. Ses ongles ont poussé, son cerveau poursuit encore sa croissance alors que son corps est déjà bien développé. Ainsi, comme il a de moins en moins de place pour bouger, il est plus calme que le mois précédent. De votre côté, vous avez pris en moyenne 10 kg, votre ventre de plus en plus volumineux accentue votre cambrure et vous avez l’impression que vous allez exploser ! Le plus difficile au cours de ce 8e mois est d’arriver à trouver la bonne position pour dormir ; pour cela, allongez-vous sur le côté, les jambes surélevées sur un coussin pour faciliter le retour veineux et profitez de votre congé maternité pour vous reposer au maximum en adoptant par exemple les techniques de relaxation conseillées par les sages-femmes. Pour couronner le tout, vos seins sont lourds et douloureux… n’hésitez pas à porter un soutien-gorge la nuit pour vous soulager. Enfin, n’oubliez pas pour consolider vos os et ceux de votre progéniture d’adopter une alimentation riche en calcium et faites des repas plus légers.

 

9ème mois (de la 35e à la 40e semaine) :

Si bébé n’a pas décidé d’attendre la 41e semaine, c’est la dernière ligne droite, inutile de vous fatiguer pour rien… Normalement vous avez pris au maximum 12 kg ce qui provoque évidemment des douleurs au niveau du dos. Vos pieds, vos mains, vos jambes sont enflés mais ne vous inquiétez pas tout va rentrer dans l’ordre. Vos seins eux se préparent à l’allaitement ; n’hésitez pas à les masser avec une crème grasse. Votre sommeil est de plus en plus difficile, profitez-en pour vous reposer au maximum, après ce sera plus difficile. Bébé grossit encore, est de plus en plus à l’étroit et descend un peu plus bas dans votre abdomen. Toutes ses fonctions et organes sont prêts. Les poumons se préparent à prendre le relais du cordon. Les jambes s’entraînent à la marche en pédalant. Il se fait une dernière beauté et se met tout doucement en position. Le voilà fin prêt pour son rendez-vous avec vous !

Sachez qu’à ce stade de la grossesse, des contractions irrégulières, surtout le soir peuvent survenir. C’est un phénomène normal et qui contribue à la maturation du col de l’utérus. En revanche si celles-ci irradient du bas de votre dos vers l’avant et diffusent jusqu’à l’aine, le travail a probablement commencé… direction la maternité car bébé a envie de montrer le bout de son nez !

 

Neuf mois d’attente qui peuvent paraître interminables, mais au bout une nouvelle aventure : celle de devenir maman !

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.